Le I.Teigneux: ma mère est une idiote

J'ai passé des années à aider mes parents à l'insu de leur volonté afin qu'ils s'adaptent en douceur à l'évolution du monde numérique.

Serveur de fichier, environnement hétérogène, routeur proprement configuré... mais parents ont toujours eu le meilleur des infras que je pouvais offrir ... avec le support de niveau 3.

Oui, le jour où vous décidez d'aider vos parents, c'est l'assurance d'avoir pendant une réunion importante, votre téléphone portable se muer en tentacules d'un monstre pervers japonais afin de satisfaire votre client le plus important: MAMAN! Putain, c'est crade!

Ma pauvre mère que j'ai du copieusement insulter un nombre de fois incalculable et traiter d'idiote.

Comprenez vous: elle est bête à manger du foin, elle a jamais eu son bac, et la seule chose qu'elle a jamais fait de ses doigts c'est de travailler pour des stylistes, en typo, en art plastique.

Bref, ma mère est une quiche. Sauf, si par magie on lui mettait sous le nez, un bureau, avec une règle, des ciseaux, un pot de colle, des règles pour tracer les lettres, des crayons.

Oui.

Mais c'est pas un bureau.

Non maman, c'est une analogie.

Mais c'est pas une règle, c'est bien plus compliqué. Puis je peux pas le déplacer et l'orienter comme je veux.

Ça c'est un ciseau.

Quoi? Mais c'est noir sur fond gris, puis c'est une PAIRE de ciseau et il faut vraiment avoir de l'imagination.

Ça c'est ... une poubelle.

Mais pourquoi c'est SUR le bureau? Je t'ai appris à garder une maison propre!

Maman, arrête s'il te plaît. Je sais que tu as raison, mais pour l'amour de ton fils, fais comme si ça avait du sens!


Bref, ma vie n'a jamais été un problème avec mes parents sur des choses compliquées, mais des choses simples.


Il y a d'un coté toutes ces choses nous pensons acquises et intuitives: l'analogie fichier/répertoire, le bureau, le copier coller, la poubelle, les menus, ou les liens, les ressources .... Et de l'autre il y a ma mère qui les a pratiqué toute sa vie et à qui j'explique qu'elle sait pas de quoi elle parle.

Comme à une mémé démente qui a Alzheimer je lui explique patiemment comment ranger son bureau, mettre ses fichiers dans la poubelle. Pourtant le reste du temps, elle est en pleine santé. Elle a sa boîte, le temps pour laver et repasser mon linge le week end, me cuisiner des plats, ranger ma chambre, m'aider à faire mes documents administratifs. Elle a l'air de bien se débrouiller à mettre mes papier sur mon bureau dans ma poubelle. Dans le vraie monde elle est efficace. Je confirme.

Mais en même temps son amnésie permanente et intransigeante sur la compréhension de nos merveilleuses analogies m'interroge tout autant sur le fait que nos images mentales sur les choses que nous pensons si simples sont en fait soit bien tarabiscotées, soit le résultat d'une hallucination collective. Je nous vois en tyran domestique de ce qui est intuitif en dictateur de ce qui convient à nos utilisateurs sans se soucier d'eux ... ni de ma mère qui m'a quand même beaucoup appris sur comment utiliser des vrais pinceaux, ciseaux, règles poubelles et bureaux. Elle a toujours eu 20/20 a mes devoirs d'art plastique à faire à la maison au collège.

Et à chaque fois que ma mère qui n'a jamais eu son bac pleure de m'entendre lui dire qu'elle est idiote, je sais qu'elle pleure pour moi.

Et je ne me sens pas toujours à mon aise quand je code ce que je code pour nos clients quand je pense à elle. Quand j'écoute nos DA, nos designe(u)rs nos architectes, nos analystes business, je me pose des vraies questions sur la nudité de l'empereur, et parfois quand on me traite d'idiot, je pleure.

Mais heureusement, à 40 ans le week end, je retourne chez mes parents, et recharge mes batteries pour oublier tout ça.

Tiens Maman, voilà mon linge.

Tiens fiston, j'ai un problème.

Raaaahhh, non!!!!!





1 comment:

julien tayon said...

J'ose même pas admettre qu'elle a déjà buché avec succès sur certaines interfaces utilisateurs.